Expositions

Jeudi 13 décembre : Vernissage de l’exposition des pastels de Michel Bouvier à 18h30

Michel Bouvier a étudié aux Beaux-Arts de Rouen, puis il a été graphiste professionnel. Venez le rencontrer lors du vernissage de son exposition de pastels au Conciliabulle.

Vous pourrez aussi (re)découvrir ses œuvres à tout moment entre le 7 décembre et le 15 janvier.

———————————————————

Janvier 2019 : Exposition des photos de Pierre Cabard

A partir du 15 janvier, venez découvrir les photos de Pierre Cabard au Conciliabulle.

« Ancien professeur de Biologie, depuis toujours passionné par l’observation des animaux, je photographie la nature depuis des décennies. Trop peu patient pour attendre des heures durant, je ne pratique pas la chasse photographique à l’affût, préférant le hasard de la découverte. Je me promène donc, toujours « armé » de mes jumelles et de mon appareil photo. Et je « mets en boîte » tout ce qui me plaît, que ce soit des plantes, des roches, des insectes, des animaux. Je me suis particulièrement intéressé au castor, dont j’ai suivi pendant quelque 20 ans le retour dans notre région. »
Pierre Cabard

——————————————————————-

Jeudi 15 novembre à 18h30 : vernissage de l’exposition de Barbara Le Pichon

Barbara Le Pichon est une jeune femme qui a toujours crayonné ; mais depuis quelques années, elle s’est davantage investie dans ce loisir.

Elle utilise la mine de plomb, les feutres à l’encre de Chine et le crayon de couleur …

L’exposition se tiendra jusqu’au 7 décembre.

—————————————————-

Vendredi 15 juin : Exposition des œuvres de Jean-Paul Morère

  Vernissage à 18h30 puis causerie avec l’artiste

Jean-Paul Morère bien connu des montlouisiens est aussi un artiste qui va exposer pour la première fois ses œuvres  jusqu’à la mi-juillet révélant différents aspects de son travail aussi bien au pastel qu’à la peinture à l’huile »

—————————————————–

Vendredi 8 juin à 20h : 2ème rencontre avec Florence Lespingal à l’occasion de son exposition d’œuvres graphiques

Artiste montlouisienne, Florence est bien connue des gens d’ici pour ses réalisations en mosaïque. Cette exposition nous dévoilera d’autres aspects de son travail.

« Le Conciliabulle est un lieu de vie, comme un théâtre ouvert où se retrouvent quelques passants curieux. L’art est souvent invité au centre de la rencontre.

Côté jardin, quelques feuilles colorées, peintures partagées depuis un an avec vous lors des ateliers en soirée.

Côté cour, quelques ardoises glanées au fil du temps sur les toits de mon imagination et quelques papiers dessinés. Peu de figuration, de simples suggestions et des couleurs s’assemblant au gré d’improvisations. »

Florence Lespingal

Florence exposera également des peintures réalisées lors des ateliers qu’elle anime au Conciliabulle.

—————————————————–

 

Exposition de Stéphane GENDRON du jeudi 12 avril au jeudi 17 mai 2018 Vernissage de l’exposition le jeudi 12 avril à 18 h 30

« Coller tout ce qui tombe sous la main, sans distinction de genre, de noblesse, de grandeur ou de contenu : magazines, revues, illustrés, almanachs, livres de cuisine, traités de zoologie…  Ce que j’aime dans le collage, c’est passer par le plaisir sacrilège du découpage, parfois de l’arrachage, pour lambiner devant des lambeaux de papier ; puis, m’en remettre au hasard, heureux ou navrant, et attendre qu’un petit bout de réel soit modifié. Non, décidément, ce n’est pas la colle qui fait le collage. »

————————————————————

Jeudi 15 mars : Vernissage de l’expo de photos et gravures de Sophie Malfon-Radas à 19h30

Artiste aux multiples facettes, Sophie Malfon est à la fois plasticienne, photographe et artiste-graveur. Elle expose de délicates estampes, plongeant les esprits dans un univers onirique.

Voici ce qu’elle dit de son travail : « Ma pratique de photographe est de tendance humaniste, avec une approche épicurienne dans la beauté du quotidien, les rencontres et surtout l’enfance. C’est un thème que l’on retrouve dans les gravures (pointe sèche sur plexiglas), les techniques d’impression offrant l’opportunité de créer des variations autour d’une même posture. »

————————————————————

Petit déj’ avec Marie Gonçalves-Gros , artiste de l’exposition « Comment le 220 m’a créée »
Vous avez râté le vernissage de l’exposition  le 15 février, le Conciliabulle vous propose un p’tit rattrapage sucré jeudi 8 mars à 10h30
Marie, c’est des photos, des images, des couleurs, des images et… des histoires la bouche pleine !
—————————————————————–
Exposition de Marie-Odette Gonçalves-Gros : « Comment le 220 m’a créée »
du jeudi 15 février au 15 mars 2018
Vernissage le jeudi 15 février à 19h30
—————————————————————–
———–
Exposition photos de Isabelle PENE-GALLAND du 19 janvier au 16 février
Vernissage le vendredi 19 janvier à 20h30
———–

« Je fais des photos comme je peins ! qu’importe si la focal est bonne l’ouverture du machin qui fait entrer la lumière par le bidule est adaptée, pour moi mes photos sont des instants fixés à jamais. Pas des problèmes mathématiques ou des calculs ! tapie derrière l’appareil quel qu’il soit (numérique, bridge ou reflex)je prends: la nature, l’oiseau, les nuages, le paysage, les monuments… c’est l’attente d’un regard, d’une expression, des gens, des animaux. je n’arrive plus à peindre ou dessiner , alors je peins avec mes photos, que je colore, transforme , accentue avec des logiciels Basic, gratuits, facile à utiliser, simples et pratiques… »

———–

———–
Vendredi 19 janvier en 2ème partie de soirée
 Rencontre avec Charlotte Pelard
———–
Elle nous présentera ses créations abat-jour, appliques murales, lampes colonnes, coussins, bracelets Japonais, avec un choix important de  papiers japonais, népalais, italiens, indiens… et de tissus.
———–
« Je suis venue à mon activité d’abat-jour en fréquentant les magasins de matériel de dessin, en tant qu’atelier en activité depuis 15 ans, j’ai le coup de foudre pour ces papiers décoratifs utilisés en cartonnage, mais je m’y intéresse en lumière… A ma première boutique sur Amboise, j’ai une cliente japonaise qui me demande de monter ses papiers japonais « washi » en lampe. Je deviens collectionneuse de ces papiers grâce à mes voyages au Japon avec mon mari Stewart…. Ce célèbre papier, patrimoine mondial immatériel de l’Unesco depuis 2014, est aujourd’hui ma source première de créations : abat-jour, lampes «  colonne », plafonniers, appliques, guirlandes lumineuses et avec le tissu japonais, coussins et bracelets… ». Charlotte Pelard
———–
Pour plus d’informations, rendez-vous sur son site atelier-abat-jour.com
———–
————————————————————————–
 
Exposition « Radeaux en Loire » de Jacques Riby du 14 décembre au 2 février
Vernissage le jeudi 14 décembre à 19h30
———–
Jacques Riby est un artiste prolifique !
Sa venue au Conciliabulle sera l’occasion de découvrir des radeaux miniatures, prototypes de ses grandes embarcations, qu’il a confiées aux courants ligériens.
Comme les petits enfants bricolent bois, brindille, liane, en font des bateaux sur l’eau, regardent les barques légères dériver, quitter terre, braver le bouillon… On se laissera porter !
J. Riby parlera de son livre, « Écrire la Loire », hommage au Grand Fleuve, de ses « livres pauvres »*, de livres d’artistes, de sa bibliophilie contagieuse. Bien agréable alors, de s’écouler un petit verre. Non ?

———–

*Il saura très bien vous expliquer ça !

 ————————————————————————
 —-
Michelle Tinié exposera pastels et aquarelles
du 10 novembre au 12 décembre
Vernissage le 17 novembre à 19h30
« J’ai toujours rêvé de faire de l’aquarelle et du pastel, donc quand la retraite s’est profilée mon rêve s’est enfin réalisé. Puis j’ai eu l’occasion de faire partager mes plaisirs :
D’abord bénévole auprès des retraités de l’enseignement en aquarelle puis en pastel, en pastel aussi à Touraine Inter Âge, ponctuellement en couture…à la médiathèque, notamment lors de la semaine bleue, et aussi depuis peu en couture et tricot à l’EHPAD de la Villa ELEONORE.
Je donne… mais je reçois beaucoup ! »
Michelle Tinié est une artiste montlouisienne généreuse, attachante, épatante !
…………………………………………………………..

Conférence de Martine Roulet « Les Indiens Sioux des USA » – Vendredi 6 octobre à 20h30

Martine Roulet présentera son exposition de photographies « Les gardiens de l’Ouest sauvage » et fera une « conférence » sur les indiens sioux des USA et plus particulièrement sur ceux vivants dans le Dakota du sud. Elle les connait plus particulièrement pour les côtoyer depuis 17 ans. Elle pourra aussi répondre à d’éventuelles question sur sa vie intermittente de cow boy puisqu’elle va plusieurs fois par ans aux USA et travaille dans des ranchs, convoie des vaches, marque et castre des veaux… bref toute une vie très particulière.

…………………………………………………………..

Exposition Christia Brochain au Conciliabulle du vendredi 8 septembre au vendredi 29 septembre

Vernissage le vendredi 8 septembre à 20h30

Pour les Montlouisiens et pour ceux qui s’arrêtent au feu rouge, Christia, c’est d’abord une jolie porte mauve, des fleurs et un prénom qui fait rêver… et bientôt, pour vous tous, des couleurs, des toiles, des objets et le sourire généreux et passionné d’une artiste talentueuse ….

…………………………………………………………..

Le rouge et la lumière de Chloé Deroy : exposition de photos, musique et danse orientale

vendredi 7 juillet à 20h30

Le Conciliabulle, expose le vendredi 7 juillet les superbes travaux d’une jeune photographe, Chloé Deroy. Une photographe qui a le sens de l’art pictural, jouant sur la couleur (le rouge), la lumière, l’éclairage, le clair-obscur, l’ombre, le fondu, le mouvement… Beaucoup de visages, entre ciel et terre, donnent à voir une notion du temps suspendu.  » Je joue à défier les frontières entre photographie et peinture. Chaque photo est issue d’une série où mes personnages traversent des émotions changeantes. Dans une séance, je cherche à conserver la gestuelle de mon modèle. Ainsi, photographier une personne me donne parfois l’impression de danser avec elle. Je ne retouche pas mes photos car bien que j’aime les univers oniriques et fantasmatiques, je trouve qu’il y a finalement plus de magie dans la réalisation de telles ambiances à partir de petits trucages  » artisanaux  » effectués avant le déplacement « , explique la jeune femme, remarquée par un magazine photo professionnel (« Chasseur d’images »), et qui à exposé en 2014 en Pologne et à New York… En projet aussi, l’illustration d’un guide touristique pour le Sénégal.

Les œuvres de Chloé Deroy seront exposées jusqu’à la fin du mois de juillet.

Pour cette soirée expo-musique-danse, l’artiste sera payée au chapeau, merci pour elle!

…………………………………………………………..

Exposition  de Yannick MOLINIER, collagiste, metteur en page

Causerie avec l’artiste autour de ses œuvres jeudi 8 juin à partir de 20h30

Ses œuvres seront exposées au Conciliabulle du 8 juin au 6 juillet

…………………………………………………………..

Jeudi 11 mai : Exposition de peintures de Patrick DANET

Causerie avec l’artiste autour de ses œuvres à partir de 20h30

Ses peintures sont en général de grands formats (60×60 ou 100×100 cm).

Voici comment l’artiste décrit ses œuvres : « L’objectif est de sortir du coté réaliste en s’appuyant sur ce grossissement pour « forcer » le regard du spectateur, pour le décaler afin de favoriser l’identification. Qui est cet inconnu dont le visage et le regard s’impose à moi ? Un visage est, pour moi, comme un roman potentiel. Quelle histoire ce visage fait-il naître dans mon imagination ? L’être humain est toujours un grand mystère à la fois parce qu’il est proche et loin à la fois. Proche de ce que je suis et heureusement si différent. C’est également cette diversité qu’il m’importe de mettre en scène. « 

Ses œuvres seront exposées au Conciliabulle jusqu’au 6 juin.

…………………………………………………………..

Vendredi 14 avril : Exposition de peintures de Valérie RAJON,

Causerie avec l’artiste autour de ses œuvres à partir de 20h30

Largement influencés par l’art déco, Klimt, Undertwasser, Alain Plouvier… les tableaux de Valérie RAJON proposent une grande variété de formes simples, mises en valeur par le travail de la couleur qui est devenue pour l’artiste, vitale au fil des années.

Elle aime marier, associer, harmoniser les couleurs vives et brutes dans des mises en scènes végétales ou graphiques. La nature l’inspire au quotidien.

On retrouve également dans ses œuvres sa première voie artistique : le travail de la céramique. Sur ses toiles, elle applique, pour créer du relief, de l’argile à modeler qu’elle façonne, qu’elle colle puis qu’elle recouvre avec du papier de soie pour certains tableaux.

Après intervient la partie qu’elle préfère : la mise en couleur avec des peintures acryliques et des glacis.

D’origine Normande, Valérie RAJON a vécu pendant 13 ans près d’Avignon et depuis 10 ans elle habite en Touraine, à Ferrière-sur-Beaulieu.

En 2006 à son arrivée en Touraine, elle s’est initiée à la céramique auprès d’Anne Luneau. A la suite de cette rencontre elle est passée très rapidement à la peinture.

Découvrez son univers sur sa page facebook.

Ses œuvres seront exposées au Conciliabulle jusqu’à fin avril.

………………………………………………………..

 

EXPOSITION des peintures de Laurent VERMEERSCH et des photographies d’Ibrahim SÜER

Rencontre avec les artistes le jeudi 16 mars à partir de 20h

avant de découvrir l’univers de l’écrivaine Martine Le Coz à partir de 20h30

Présentation des artistes :

Laurent VERMEERSH : Les paysages surréalistes de Laurent Vermeersch nous invitent au voyage ; quoi de plus naturel pour ce Docteur en géographie urbaine qui a décidé depuis 15 ans de se consacrer entièrement à la peinture. Mais c’est un voyage bien singulier dans le temps et en nous-mêmes qu’il nous propose.

Ibrahim SÜER : Photographe auteur autodidacte, né en Turquie en 1987. La photographie est pour lui une passion qu’il exerce en parallèle de son travail d’informaticien. C’est en arrivant en France, sur Tours, il y a trois ans, qu’il décide de s’y consacrer pleinement, car pour lui la photographie est un langage. Il photographie la ville de Tours. Chaque beauté vue sur Tours, qui parait banale au quotidien lui reflète un angle de vue, une perspective.

Leurs œuvres seront exposées au Conciliabulle jusqu’à mi-avril.

…………………………………………………………….

pixiz-28-12-2016-19-04-53

EXPOSITION de peintures de Nathalie DUCHENES et de Eric IMBERT

Si Nathalie griffe, lisse, coule la peinture à coups de couteau.

Eric, comme Monsieur de la Fontaine, aime à portraiturer les animaux, et le fait à coups de stylo.

Causerie avec les artistes autour de leurs œuvres mercredi 25 janvier à partir de 20h

Exposition présente tout le mois de février au Conciliabulle

Présentation des artistes :

Nathalie DUCHENES : « Pour la plupart de mes toiles je fais ce que j’appelle de la peinture intuitive…c’est à dire qu’au fur et à mesure que je peins un élément, je vois petit à petit d’autres formes apparaître et en travaillant le contraste, la couleur, la lumière, et le traitement de la peinture (si je la griffe, la lisse, la coule, etc.) je donne un rôle à ces formes par rapport aux autres éléments. J’essaye de créer une certaine harmonie visuelle qui correspond à l’émotion que je ressens au moment où je peins. Je travaille surtout au couteau à peindre, avec peinture à l’huile ou acrylique. »

Eric IMBERT :  » Mon travail s’articule autour des interactions relationnelles. Série « Espèces de … ». Espèce de…bêtes, comme une étiquette qualitative à ces portraits animalier. Un jugement anthropomorphe qui paraît totalement absurde, incohérent, vide…et pourtant. Et qui juge qui?