Articles de presse

Le Conciliabulle se porte bien

La Nouvelle République, 23/06/2017

 Outre la bouquinerie, divers jeux sont mis à disposition au Conciliabulle. - Outre la bouquinerie, divers jeux sont mis à disposition au Conciliabulle.

Outre la bouquinerie, divers jeux sont mis à disposition au Conciliabulle.

Le café-bouquinerie a tenu samedi son assemblée générale, où a été dressé le bilan d’une année d’activité. C’est une équipe de bénévoles qui gère et anime un lieu ouvert à tous, afin de pérenniser et développer au niveau local la mixité sociale, les liens intergénérationnels, les temps de rencontre et d’échange. Une belle vitalité se dégage du Conciliabulle, qui compte aujourd’hui plus de 500 adhérents avec le soutien sans faille de la municipalité. « Les soirées à thème fonctionnent très bien. Nous sommes complets pratiquement à chaque fois » précise le président, Martijn Kalff. En cours de réunion, il a été question des modifications statutaires et du règlement intérieur. Après discussion, les adhérents ont donné leur accord. Valérie Philippe, trésorière, a fait état des investissements rendus possibles avec les 4.500 € récoltés par le financement participatif. Les recettes dégagées par l’activité permettront notamment de régler les charges et le loyer de la villa Bellevue. Les rapports moraux et financiers 2016 ont été approuvés à l’unanimité. Le président a salué l’arrivée de trois nouveaux membres au conseil d’administration, ainsi que les bénévoles pour leur dynamisme, leur esprit associatif.

Ouvert du mardi au samedi de 19 h 30 à 23 h et le jeudi de 9 h 30 à 12 h.

———————————————————————————————————

Le café-bouquinerie qui réchauffe Montlouis

La Nouvelle République, 13/03/2017

Des concerts et des expositions sont organisés. - Des concerts et des expositions sont organisés.

Plus de trente-cinq bénévoles se relaient pour animer ce lieu, situé dans un centre-ville en plein renouveau.

Des Montlouisiens avides de rencontres ont créé le Conciliabulle, un café associatif doublé d’une bouquinerie, qui s’apprête à vivre son premier printemps.

Deux personnes sont assises au bar où elles dégustent un jus de grenade et un verre de rouge, tandis qu’entrent deux artistes venus accrocher les tableaux de la prochaine expo. Les joueurs de go qui se retrouvent ici tous les mardis soir ne vont pas tarder à arriver : il est 21 heures passées, bienvenue au Conciliabulle !

Ce café associatif, doublé d’une bouquinerie, a ouvert en octobre, à Montlouis, dans un centre-ville en plein travaux, et on voit qu’il a pris ses marques. On a beau se trouver dans une ville de 11.000 habitants, la scène décrite plus haut n’aurait pas pu avoir lieu huit mois plus tôt. « Le soir, ici, il manquait quelque chose », soulignent Sylvie, Farid et Emmanuel, les trois bénévoles de permanence. En tout, 35 membres actifs se relaient tous les soirs, du mardi au samedi, ainsi que le jeudi matin – jour de marché – pour animer ce lieu imaginé par des Montlouisiens avides de rencontres.

«  Le soir, il manquait quelque chose  »

Leur projet a abouti au bout de quatre ans de réflexion. Il a beaucoup plu à la municipalité, « qui nous a rapidement suivis », indique Martijn Kalff, le président de l’association (lire l’encadré).
Toute l’équipe du Conciliabulle érige la curiosité en grande qualité : ateliers d’écriture, expositions… Pour les concerts, « on retire le canapé ».
Son verre terminé, Nathalie, qui vient de La Ville-aux-Dames, raconte : « Je travaille à l’université de Tours et je fais de la peinture à l’huile et au couteau en amateur. Le directeur de mon département m’a dit qu’il connaissait un joli endroit où je pourrais exposer : c’est le Concialiabulle. »
Depuis, elle revient régulièrement. « On se sent chez soi, le contact est très facile. »
Tout ce qu’on boit et mange dans ce café licence 3 est local, et chaque mois, un producteur est invité à parler de son travail qui est bien souvent aussi une passion. Les livres de la bouquinerie sont vendus à prix modique, de 50 centimes à 5 euros, pour faire tourner l’association. Le Conciliabulle cultive sa complémentarité avec la médiathèque toute proche et des partenariats ont été conclus avec d’autres associations, notamment le club de go de Touraine et Dans le Blanc des jeux.
Ce type de structure est encore rare, en Indre-et-Loire. Le Conciliabulle de Montlouis a une « cousine » à Loches, nommée La Mère Lison, ouverte en journée.

Repères

> La maison de caractère qui abrite Le Conciliabulle, propriété de la municipalité de Montlouis, a été entièrement rénovée. L’association ne perçoit pas de subvention, elle paiera un loyer à partir de l’année prochaine.
> Adhésion : 1 € par semaine, ou 10 € l’année.
> Le Conciliabulle, 8, rue Jean-Jacques-Rousseau à Montlouis. Ouvert du mardi au samedi de 19 h 30 à 23 h, et le jeudi matin, de 9 h 30 et 12 h, pendant le marché.

Programme des animations et renseignements : www.leconciliabulle.org

Magalie Basset
———————————————————————————————————

Première assemblée pour Le Conciliabulle

La Nouvelle République, 19/12/2016  
Une belle dynamique est en train de s'installer au sein de cette association. - Une belle dynamique est en train de s'installer au sein de cette association.

Une belle dynamique est en train de s’installer au sein de cette association.

Le café – bouquinerie Le Conciliabulle, à deux pas de la médiathèque, a tenu samedi 10 décembre sa première assemblée générale salle Rabelais en présence de son président Martijn Kalff et du maire Vincent Morette.
Le Conciliabulle est une jeune association installée dans un local fraîchement restauré par la municipalité qui a été inauguré le 8 octobre dernier. Si les temps sont parfois à la morosité, tel n’était pas le cas de cette réunion devant une quarantaine d’adhérents où a été dressé le bilan de quelques mois d’activité.
C’est une source de satisfactions pour les membres de la collégiale présidant cette association. En effet, une belle vitalité se dégage du Conciliabulle qui compte déjà 368 adhérents (dont 268 adhérents annuels) après deux mois d’ouverture. Tous ont notamment reconduit pour 2017 les tarifs d’adhésion, adopté le règlement intérieur et approuvé la candidature de Larbi Amor à se joindre au conseil d’administration de l’association. L’assemblée a également eu la primeur du nouveau document de communication du café-bouquinerie ainsi que de la décision d’étendre son ouverture au samedi soir à compter de janvier. Le maire a félicité l’association pour son dynamisme et pour avoir su créer un lieu accueillant et chaleureux. Il invite les membres à garder cet esprit associatif. La réunion s’est conclue autour du verre de l’amitié.

Bureau. Président Martijn Kalff, vice-présidente Stéphanie Lecomte, trésorière Valérie Philippe, trésorière-adjointe Emmanuèle Kalff, secrétaire Christelle Couet, secrétaire adjoint Hubert Martin. Ouverture du mardi au vendredi de 19 h 30 à 23 h et le jeudi de9 h 30 à 12h. www.leconciliabulle.org

———————————————————————————————————

Le Conciliabulle, un café-bouquinerie

La Nouvelle République, 12/10/2016

Le ruban fut coupé en présence des élus et d'un nombreux public. - Le ruban fut coupé en présence des élus et d'un nombreux public.Le ruban fut coupé en présence des élus et d’un nombreux public.

 Samedi en fin d’après-midi, un public nombreux et chaleureux s’est rassemblé devant la villa Bellevue pour l’inauguration officielle du café-bouquinerie, Le Conciliabule, présidé par Martijn Kalff en présence du maire Vincent Morette et de nombreux élus.

Après de nombreuses étapes, quelques aléas et les travaux de rénovation financés par la Ville, Martijn Kalff, porteur du projet dès la première heure, a toujours gardé le cap. Qui dit bouquinerie dit livres d’occasion. Sur les étagères, on trouve donc des ouvrages de tous styles, d’occasion, mais en bon état, consultable sur place ou à acheter à un prix modique. Les lieux sont ouverts du mardi au vendredi de 19 h 30 à 23 heures. Les adhérents peuvent passer un moment entre amis, rencontrer de nouvelles personnes ou simplement déguster une boisson locale en découvrant un livre. Bref, un lieu accueillant où des animations ponctuelles seront proposées à tous : soirées jeux, soirées concert, lecture avec des auteurs, etc.
Le mot d’ordre est de promouvoir les talents locaux.

———————————————————————————————————

Le café-bouquinerie à son local

La Nouvelle République, 29/09/2016

 Le maire et le président de l'association lors de la signature de la convention et la remise des clés. - Le maire et le président de l'association lors de la signature de la convention et la remise des clés.Le maire et le président de l’association lors de la signature de la convention et la remise des clés.
 Martijn Kalff, président de l’association Le Conciliabulle, a reçu, récemment, des mains du maire, Vincent Morette, les clefs du café-bouquinerie.

Cette ancienne Villa Bellevue, située face à la médiathèque, a été réhabilitée de haut en bas. Les travaux, d’un montant de 200.000 € TTC, ont porté surtout sur l’isolement, le chauffage, le plancher chauffant.
Ce local, remis à neuf, accueille les adhérents au rez-de-chaussée et de manière très confortable. L’étage sera consacré aux futures associations.
Les lieux sont ouverts du mardi au vendredi, de 19 h 30 à 23 h. Les adhérents peuvent venir y boire un verre, partager un moment en famille ou lire un livre.
L’association, qui bénéficie d’une licence 3, ne propose que des produits locaux : jus de fruit, bière, vin, etc. Côté bouquinerie, chacun peut venir consulter les livres ou les acheter à un prix modique.
L’inauguration aura lieu le 8 octobre lors de la bourse aux livres au jardin de l’Hoplia, en partenariat avec la médiathèque Stéphane-Hessel.

Composition du bureau. Président, Martijn Kalff ; vice-présidente, Stephanie Lecomte ; trésorière, Valérie Philippe ; secrétaire, Christelle Couet ; membres, Emmanuèle Kalff, Laurence Marchand, Christophe Rouleaud
et Hubert Martin.

———————————————————————————————————

Un  » café-bouquinerie  » en centre-ville

La Nouvelle République, 02/07/2016

Le Conciliabulle ouvrira ses portes en septembre, au rez-de-chaussée de la Villa Bellevue, rénovée par la mairie, juste devant la médiathèque. - Le Conciliabulle ouvrira ses portes en septembre, au rez-de-chaussée de la Villa Bellevue, rénovée par la mairie, juste devant la médiathèque.

Le Conciliabulle ouvrira ses portes en septembre, au rez-de-chaussée de la Villa Bellevue, rénovée par la mairie, juste devant la médiathèque.

Le constat est sans appel, les Montlouisiens trouvent le centre-ville mort en soirée. Pour remédier au problème, une trentaine d’habitants ont décidé de « prendre le taureau par les cornes ». Avec le soutien de la mairie, l’association le Conciliabulle s’apprête à ouvrir, en septembre, le premier « café bouquinerie » de la ville.

Martijn Kalff, président de l’association, explique l’idée simplement. « Les Montlouisiens apprécient leur ville mais constatent qu’elle s’étiole le soir. Ils ne reconnaissent pas une ville de 10.000 habitants, par rapport à Amboise, par exemple ». Le but est de « régénérer le centre-ville et de toucher la population touristique, pour ne plus voir les restaurants fermer les uns après les autres ».
Une trentaine de bénévoles tiendront le bar le soir, les adhérents à l’association pourront venir boire un verre, partager un moment en famille ou lire un livre. L’association a pris « le parti de ne proposer que des produits locaux : les jus de fruits, soda, bière et vins sont tourangeaux ». Des planches apéros seront également présentées.
Les plus avides de lecture pourront acheter les livres à prix cassé et un espace plus fermé sera réservé aux éventuelles réunions d’associations ou de clubs montlouisiens.
Le café-bouquinerie se tiendra au rez-de-chaussée de la Villa Bellevue, devant la médiathèque. Il sera ouvert du mardi au vendredi de 19 h 30 à 23 h ou en demi-journée pour des publics ciblés.

– Pour adhérer à l’association : www.leconciliabulle.org – Une campagne de financement participatif a été lancée sur : www.helloasso.com (pour les derniers équipements).